DCC
Accueil > Nos thématiques > Par profession > Professionnels de ville

Professionnels de ville

Onco-Occitanie propose aux professionnels de santé de ville des informations et des documents pour les aider à optimiser la prise en charge de leurs patients atteints de cancer mais également mieux les renseigner.

Outils d’aide à la pratique

Documents et plaquettes

Onco-Occitanie a réalisé (en collaboration avec ONCO-Pays-de-la-Loire) une synthèse du référentiel organisationnel sur l’évolution du dispositif d’annonce d’un cancer de l’INCa paru en septembre 2019.

Ce document est composé de plusieurs fiches pratiques :

  • une fiche avec les éléments pour instaurer une relation « Patient-Professionnel »,
  • une fiche de bonnes pratiques pour chaque étape du dispositif,
  • une liste des interventions préconisées selon la vulnérabilité du patient.

 

Onco-Occitanie a constaté qu’il existait différents outils de coordination ville hôpital en Occitanie avec une hétérogénéité sur les éléments médicaux transmis.

Un groupe de travail coordination ville hôpital regroupant des professionnels de santé de toute la région avec des infirmiers, des médecins et des pharmaciens a donc été mis en place pour proposer des recommandations de données utiles à la coordination médicale. Ce travail commun a permis de recenser les besoins des professionnels et de déterminer les données socles c’est-à-dire des données constantes et des données dynamiques qui varient en fonction des séjours et des examens du patient.

 

 

Onco-Occitanie permet de retrouver des informations claires et pratiques sur les effets secondaires des chimiothérapies et des thérapies ciblées selon le traitement des patients :

  • des fiches indiquant la conduite à tenir (fiche professionnel),
  • des fiches pour informer les patients et les aider à mieux réagir face aux effets secondaires (fiche patient)

Accéder au Fiches effets secondaires

Dans le cadre de sa mission de surveillance des produits de santé, l’ANSM centralise les signalements et alertes en provenance des patients, des associations de patients, des professionnels de santé et des industriels.

Déclarer un effet indésirable 

L’INCa a réalisé une brochure à destination des médecins généraliste qui propose des conseils pratiques en fonction de l’étape où se situe le patient dans le parcours de soins : avant, pendant ou après la radiothérapie.

La surveillance et la gestion des effets secondaires à court, moyen et long termes constituent en effet un enjeu capital.

Accéder à la brochure

D’autres publications sont disponibles sur le site de l’INCa.

Voir le catalogue de publications de l’INCa 

Les SOS font partie intégrante de la prise en charge des patients atteints de cancer, en association avec les traitements spécifiques contre le cancer éventuellement mis en place.

Pour aller plus loin, consulter la page Soins Oncologiques de support qui propose des documents d’informations, outils, annuaires et documents de référence utiles répertorié par Onco-Occitanie pour les professionnels et leurs patients

L’Institut Nationale du Cancer (INCa) propose également des outils d’aide à la pratique à destination des professionnels de santé de ville.

Dossier Communicant de cancérologie (DCC)

Le DCC est un dossier patient informatisé partagé et sécurisé qui permet aux professionnels de santé de retrouver l’ensemble des informations relatives à la prise en charge de leurs patients :

Afin de mieux guider les utilisateurs dans la prise en main du DCC, une plaquette d’information à destination des professionnels de santé présentent les fonctionnalités de l’outil, ses modalités d’accès et l’accompagnement d’Onco-Occitanie.

 

ANNUAIRES

Cet annuaire a été élaboré à destination des professionnels de santé pour faciliter les échanges entre la ville et l’hôpital. Il recense les différents types de structures de coordination ville hôpital en Occitanie :

  • Hospitalisations à Domicile (HAD)
  • les réseaux territoriaux (RT)
  • les Plateformes Territoriales d’Appui (PTA)
  • les MAIA,
  • les PAERPA,
  • les CPTS.

Consulter l’annuaire

Accéder au lexique des « définitions des structures de coordination ville hôpital »

Les ERI sont des lieux d’accueil, d’écoute, d’échange et d’information pour les personnes malades du cancer et leurs proches.

Consulter l’annuaire

 

Prise en charge spécifique

Les patients peuvent avoir besoin d’une prise en charge spécifique en cancérologie en fonction de leur âge ou de leur maladie.

La prise en charge des enfants et adolescents de moins de 18 ans atteints de cancer s’effectue dans des centres spécialisés de référence identifiés dans la région.

En Occitanie, les réseaux OncoMip pédiatrique (Midi-Pyrénées) et RESO-LR pédiatrique (Languedoc-Roussillon) ont pour mission d’améliorer la qualité de vie des enfants et des familles en privilégiant une prise en charge rapide à proximité du domicile.

Pour en savoir plus (contacts de la région, centres partenaires, outils d’aide à la pratique : annuaires, recommandations, soins de support, documents pour les parents et les enfants) consulter la page Oncopédiatrie.

En France, les adolescents et jeunes adultes appartiennent à la tranche d’âge 15-25 ans. Dans le système de soins de français, entre 15 et 18 ans les jeunes sont traités soit en service adulte soit en service pédiatrique. La prise en charge des adolescents et des jeunes adultes se retrouve morcelée entre ces deux organisations du soin, c’est pourquoi il faut savoir les orienter correctement vers les bonnes équipes.

Pour en savoir plus (organisation des équipes dédiées au niveau régional – est et ouest, documents d’aide à la pratique, informations pour les patients…) consulter la page Adolescents et Jeunes Adultes (AJA)

Certaines personnes présentant de nombreux cas de cancer dans sa famille ou ayant développé un cancer à un âge précoce peuvent avoir une prédisposition génétique. Dans ce cas, il est conseillé de les adresser vers une consultation d’oncogénétique.

Pour en savoir plus (indications et consultations génétiques) consulter la page oncogénétique.

Pour les patients de plus de 75 ans atteints de cancer, il est nécessaire de dépister leur fragilité en réalisant un Test G8. Il permet aux oncologues d’identifier les patients qui doivent bénéficier d’une évaluation gériatrique plus approfondie avant la mise en place d’un traitement.

Télécharger le questionnaire G8

Pour en savoir plus, consulter la page Oncogériatrie.

Les cancers rares sont des cancers qui touchent moins de 6 personnes sur 100.000 personnes par an et qui demandent une prise en charge particulière (de par leur localisation, du terrain ou de leur grande complexité).

La prise en charge des cancers rares a beaucoup évolué ces dernières années en France avec notamment la mise en place de centres « experts ».

Pour en savoir plus (centres de compétences en Occitanie et centre de référence national, en fonction du type de cancer rare,…) consulter la page Cancers rares.

Informations pour les patients

Afin de répondre au mieux aux interrogations de vos patients, vous pouvez les orienter vers des sites de confiance nationaux. Ils pourront ainsi lire la documentation depuis chez eux ou directement trouver et échanger avec des conseillers dédiés.

L’INSTITUT NATIONAL DU CANCER (INCa)

Un espace dédié aux patients et aux proches est disponible sur le site de l’INCa. Y sont proposés :

 

Le site internet de l’INCa propose un espace dédié à la prévention et au dépistages des cancers. On estime que plus de 40 % des cancers sont liés à nos modes de vie et notre environnement. Eviter les facteurs de risque connus semble ainsi être un levier d’action essentiel pour prévenir certains cancers.

  • La rubrique « Réduire les risques d’un cancer » propose des informations sur chaque facteur de risque (tabac, alcool, alimentation, activité physique…), des conseils pour agir au quotidien mais également beaucoup de réponses sur certaines idées reçues.

 

  • La rubrique « Se faire dépister » permet aux patients d’y voir plus claire sur les programmes de dépistage par organe et sur les signes d’alerte :

Les Espaces de la Ligue contre le Cancer

Les Espaces de la Ligue sont des espaces d’accueil ouverts de proximité gérés par la Ligue contre le cancer et adaptés aux besoins et attentes des personnes malades et de leurs proches. Afin d’améliorer la prise en charge et la qualité de vie des patients pendant et après la maladie, l’Espace Ligue permet de s’informer, échanger, se ressourcer et bénéficier de nombreux soins de support.

Consulter la carte interactive des Espace de Ligue contre le Cancer.

LES ESPACES DE RENCONTRES ET D’INFORMATIONS (ERI)

La Ligue nationale contre le cancer a créé en 2001 le 1er Espace de rencontres et d’information (ERI). Il existe aujourd’hui 36 ERI en France. Accessible à tous, l’ERI est un lieu d’accueil, d’écoute, d’échange et d’information. La personne malade bénéficie ainsi d’un accompagnement personnalisé qui lui permet de devenir acteur de sa prise en charge et de mieux comprendre et vivre sa maladie.

En savoir plus

Les formations en cancérologie

Il existe des formations pour aider les professionnels de santé à approfondir leurs connaissances dans des domaines spécifiques en cancérologie.

Onco-Occitanie travaille en lien étroit avec les organismes de formation de la région et oriente les professionnels de santé souhaitant trouver une formation en cancérologie.

Onco-Occitanie est également un relais d’information pour les professionnels de santé, notamment par le biais de ses réunions régionales, ses Mooc, les accompagnements qu’il propose pour l’utilisation du DCC…

Pour en savoir plus, consulter la page Formation.